Catégorie Surélévation

Lieu
Koekelberg
Client
Privée
Architecte
atelier tom vanhee
Bureau d’études en stabilité
Lime
Bureau d’études en énergie
Rob Hautekees & Climatex
Surface habitable
146 m²
Date de réception
15/03/2018
Utilisation du bois
Planchers et toitures (Kerto et WBP), murs de façade (revêtement en cèdre autoclavé), revêtement de terrasse + bardage, murs et revêtements intérieurs, escaliers + main courante + bardage, revêtement de sol de l'étage supérieur, mobilier fixe
Volume de bois utilisé
39,128 m³
Documents
[PDF] 5_2Prix_SU14_Plans

Un grenier inutile devient un duplex habitable
[2e prix]

Crédits photographiques : Stijn Bollaert

Architecture et implantation

a. Valeur ajoutée du bâtiment pour l’environnement
01. Le logement sur le toit utilise un espace résiduel dans la ville. Un grenier inutilisé devient un terrain à bâtir.
02. La construction en bois complète le mur du parc et répond aux lignes horizontales et aux couleurs de la maçonnerie des façades environnantes.
03. La maison est construite avec du bois, une matière première renouvelable.
04. La maison veille à ce qu'une famille en expansion trouve sa place dans la ville et ne quitte pas la ville comme c'est souvent le cas. De grandes terrasses avec des vues différentes, de l'éclairage, de l'intimité, de caractère différent, offrent beaucoup d'espace extérieur à la maison et peuvent être une alternative au jardin à la campagne. La maison dispose d'une grande terrasse orientée au sud, mais aussi d'une terrasse pour le petit déjeuner et d'une terrasse de détente, chacune avec une vue différente sur la ville.
05 La propriété est facilement accessible en transports publics, une voiture n'est pas nécessaire.
06. L'espace, la lumière et la vue permettent d'avoir une maison agréable. De plus, les murs légers à l'intérieur permettent d'adapter la maison ultérieurement. La lumière du sud atteint le cœur même de la maison par les escaliers et la mezzanine.
07. La maison est une maison passive aux besoins d'une énergie limités (étanchéité à l'air, triple vitrage, isolation solide, limitation du chauffage, système de ventilation D à très haut rendement). Des cellules photovoltaïques sur le toit fournissent de l'électricité. Le chauffe-eau solaire fournit de l'eau chaude. Des vitrages pare-soleil et un auvent limitent le chauffage de la maison.
08. La maison réduit le tissu résidentiel de la ville.
09. La maison a du caractère et stimule son environnement.

b. Intégration et adéquation du bâtiment dans un contexte social, environnemental, paysager et économique
01. Voir a.02.  La rénovation peut accroître la mise en valeur du quartier.
02 Voir a.03. La plupart des matériaux ont été choisis sur la base de leur score d'analyse du cycle de vie (classification NIBE).
03. Voir a.04 et a.07
04. Le logement se concentre sur les vues et le contexte urbains, a une relation profonde avec la ville. Voir et être vu, avec des fenêtres ouvertes et fermées, sans sacrifier l'intimité (grâce à la hauteur). Cela augmente le tissu social dans la ville.
05. Des consultations intensives ont eu lieu avec le constructeur, les services d'urbanisme et les pompiers. Les consultations ont été un processus catalyseur qui a conduit à la conception actuelle.

c. Optimisation de la surface du bâtiment disponible conformément aux règles d’urbanisme
01. La hauteur du bâtiment a été limitée à la hauteur de l'ouverture dans le mur du parc. En concertation avec les services d'urbanisme de la ville et de la région, nous avons pu donner aux étages une hauteur suffisante (2,5 m) et donner une impression d'espace supplémentaire à l'habitation en gardant les poutres visibles là où c'est possible (là où il n'y a pas d'exigences en matière d'incendie), en offrant une vue (malgré l'habitation passive) et en faisant participer les deux étages l'un avec l'autre dans l’espace.
02. L'escalier existant qui dessert le grenier permet d'accéder à la maison. Afin de ne pas perdre de place, l'escalier intérieur est placé au-dessus de l'escalier existant.
03. Les montants de la terrasse sud sont disposés comme des armoires.
04. Les espaces entre les cheminées des appartements situés en dessous sont utilisés pour les placards.
05. Un mur perpendiculaire à la façade abrite toutes les fonctions fermées : une salle de bains, des toilettes, un local technique de stockage, et l'utilisation maximale de l'espace de stockage par des armoires de pharmacie.
06. Tout n'est pas entièrement construit, un choix conscient a été fait de construire sur la maison un espace extérieur suffisamment varié. Ainsi, le vécu de la maison change en fonction de la saison et du climat extérieur.

Détails techniques et utilisation du bois

a. Acoustique
01. Afin de conserver les poutres visibles, un double plancher en contreplaqué WBP est prévu au dernier étage, avec 2 à 3 cm de laine minérale entre les deux pour rendre le plancher également insonorisé (isolation aux bruits aériens + isolation aux bruits d'impact).
02. Des cloisons sur les murs communs pour éviter d'éventuelles nuisances sonores des voisins.
03. L'application du système D permet d'éviter les fuites sonores par les grilles de ventilation.
04. La construction étanche à l'air ainsi que la double protection des murs à ossature bois en OSB et en plaques de plâtre assurent une isolation acoustique agréable.
05. Les murs intérieurs légers ont également été pourvus de laine minérale avec OSB et de plaques de plâtre ou de contreplaqué afin d'obtenir une insonorisation maximale (masse-ressort-masse).
06. L'escalier intérieur et les murs autour de la cage d'escalier sont également isolés avec de la laine minérale afin d'obtenir une isolation acoustique maximale par rapport à la cage d'escalier.
07. Sur les deux étages, un système de plancher flottant est choisi de manière à ce qu'aucun bruit d'impact ne puisse être transmis au plancher du bâtiment sous-jacent.
08. Le triple vitrage réduit le bruit à travers la fenêtre.

b. Sécurité incendie
La construction d'un appartement supplémentaire sur un bâtiment existant implique la consultation nécessaire des services de prévention des incendies.
01. Le revêtement des murs extérieurs (cèdre + sous-construction) a été autoclavé pour obtenir la classe de feu appropriée.
02. En consultation avec les pompiers de Bruxelles, il a été déterminé quelles lames de plancher devaient être résistantes au feu.
03. Les matériaux de construction qui ne propagent pas le feu (isolation, étanchéité des toits, etc.) ont été choisis.
04. L'escalier interne en bois est également résistant au feu dans sa partie inférieure.

c. Structure (utilisation optimale du matériau)
01. En plus d'un choix respectueux de l'environnement, le choix de construire en bois était également évident car il minimisait les fondations existantes du bâtiment. Nous avons opté pour des faisceaux Kerto-S laminés.
02. Construire en ossature bois rime avec un maximum de possibilités d'isolation et une faible perte d'espace, ce qui est idéal compte tenu du contexte existant et de la nécessité d'utiliser l'espace de manière optimale en combinaison avec la création d'une maison passive.
03. La structure du plancher intérieur en poutres de bois de kerto, a permis de ressentir la hauteur limitée plus haut grâce à l'utilisation de poutres apparentes et donne à la maison un caractère chaleureux.

d. Performance énergétique
01. La maison est une maison passive. Sans tenir compte des nœuds de bâtiments soigneusement détaillés (option C) sans pont thermique, on arrive à un besoin net d'énergie de chauffage de 14,85 kWh/m2 et à une consommation d'énergie primaire de 39,13 kWh/m2. Cela signifie une isolation complète, une construction étanche à l'air, un triple vitrage.
02. La maison dispose de 2 capteurs solaires Bulex de 2,35 m2 pour l'eau chaude.
03. La maison est équipée de 6 panneaux solaires Bauer avec une capacité de pointe de 265.
04. Le peu de chaleur qui reste pour chauffer la maison est fournie par une chaudière à condensation au gaz naturel, Bulex thermomaster T30/35 avec un rendement d'essai de 108,5 % et une température d'entrée de la chaudière à 30 % de charge partielle de 30°.
05. La ventilation est contrôlée par le système D avec récupération de chaleur. L'appareil, Zehnder comfoAir Q350, a un rendement thermique de 90 %.
06. La surchauffe de la maison est évité grâce à un verre de contrôle solaire et un auvent.

Bioclimatisme

L'habitation passive forme un bâtiment compact et augmente la densité de la ville. En optant pour un logement en ville, la famille élargie limite son empreinte écologique.
En construisant une habitation spacieuse avec des vues intéressantes,  des ambiances résidentielles variées et des terrasses aux orientations différentes, nous avons construit un climat de vie populaire qui ne nécessitera que peu d'adaptation par la suite. Toutefois, les murs légers à l'intérieur permettent de procéder facilement à des ajustements si nécessaire.

La maison est une maison passive. Une isolation poussée, une construction étanche à l'air, un système de ventilation D avec récupération de chaleur, limitent la demande énergétique de la maison. Des cellules photovoltaïques fournissent l'électricité, une chaudière solaire chauffe l'eau chaude sanitaire. Le peu d'énergie restante est fournie par une chaudière à gaz à condensation. Le chauffage est empêché par un store solaire et un triple vitrage pare-soleil. Construire dans un contexte existant, entre des murs communs, au-dessus d'un bâtiment existant avec un accès existant, augmente la complexité du projets.

Les choix des matériaux sont faits en fonction de leur score sur l'analyse du cycle de vie (classification NIbe).

Nous avons opté pour la construction en bois, une matière première renouvelable, dans toutes les applications possibles : tous les planchers sont en poutres laminées et contreplaqué WBP, les murs de façade sont en ossature bois avec OSB et revêtement en bois, un parquet en érable, les placards, les murs intérieurs légers, les escaliers, les parapets intérieurs et extérieurs, les terrasses sont en bois.

L'autoclavage du bois a permis de choisir un revêtement en bois dans un bâtiment de hauteur moyenne.

Autres choix de matériaux respectueux de l'environnement(NIBE) : étanchéité de toiture en EPDM, laine minérale, ...

Fonctions spatiales du bâtiment

Un grenier de toit auparavant inutilisé devient un terrain à bâtir. L'accès existant au grenier devient l'accès à la maison. L'espace excédentaire au-dessus du toit ainsi que le grenier seront transformés en habitation. Un mur en bois perpendiculaire à la façade abrite les fonctions de soutien de la maison : salle de bains, toilettes, local technique, machine à laver et sèche-linge, un local de stockage optimisé, compact mais très spacieux, basé sur des armoires de pharmacie. Le mur incliné accueille le visiteur de la maison et ouvre la maison sur la cuisine et la salle à manger. De grandes fenêtres offrent une vue sur le contexte urbain et une fenêtre coulissante donne accès à une terrasse. La terrasse permet de prendre le petit déjeuner au soleil du matin avec une vue sur la ville. L’arrière tranquille est la zone de couchage. Au-dessus de l'escalier existant se trouve un nouvel escalier. Avec la mezzanine, elle augmente l'espace et apporte la lumière du sud du premier étage au cœur de la maison. Le dernier étage comporte un coin salon à l'arrière, relié à une grande terrasse orientée au sud. Un parapet légèrement plus haut  permet de profiter de la vue urbaine tout en ayant un sentiment d'intimité suffisant. Un auvent y limite le chauffage en été. La bordure de la terrasse est également un banc et un espace de rangement pratique.  

À l'avant de la maison, il y a de la place pour un bureau, pour les devoirs, avec la plus belle vue de la ville. Une petite terrasse vous permet de vous détendre et de prendre un café. Les vieilles cheminées qui ne sont plus utilisées servent aux tuyaux qui mènent au local technique. Des armoires sont construites entre les cheminées.

Matériau et économie circulaire

Cette conception a utilisé au maximum le bois, une matière première renouvelable.
Les faisceaux de Kerto sont produits en Europe (Finlande) par une centrale énergétique 100% autonome.

Squelette en bois de pin ou de sapin.

Application, lorsqu'elle est visible, du contreplaqué avec placage en barres et de l'OSB dissimulé dans les planchers, les murs à ossature bois, les bordures, les toits et les murs légers.

Application du contreplaqué de bouleau pour les meubles fixes, parquets en frêne.
Les connexions aux quelques pièces d'acier de la maison ont été faites avec des boulons, de sorte qu'elles puissent être facilement déconnectées à nouveau.

Les tuyaux d'évacuation sont en PE – en raison de leur durée de vie plus longue et de leur recyclabilité. Nous avons opté pour une étanchéité de toit en EPDM plutôt qu'en bitume.

Les fenêtres en aluminium sont indestructibles dans le temps mais leur fabrication nécessite beaucoup d'énergie. Le fabricant Reynaers (triple vitrage) fabrique ses fenêtres à partir de 49 % de matériaux recyclés en moyenne, ce qui réduit la consommation d'énergie.

La structure de la maison va de mur commun à mur commun. L'intérieur ou la cloison intérieure est facilement adaptable à l'avenir. La maison peut donc facilement survivre à l'utilisateur et peut aussi facilement répondre aux souhaits des futurs utilisateurs. Nous avons également voulu créer un bâtiment apprécié, afin que le besoin d’ adaptations dans le temps soit aussi réduit que possible.

La conception a été réalisée avec la participation de plusieurs entreprises locales.
Les spécifications d'exécution, les plans et l'état des mesures ont été établis de manière très détaillée, afin de bien contrôler l'exécution, mais aussi d'avoir une bonne idée par la suite des matériaux et de la quantité utilisés dans le bâtiment.

Comment participer?

Pour le 31.05.2020 à 23h59 au plus tard, un dossier complet doit parvenir aux organisateurs sous forme d’un envoi par Wetransfer à l'adresse e-mail info@bois.be. Les documents nécessaires pour participer aux Belgian Timber Construction Awards 2020 sont :

Les étapes décrites ci-dessous doivent être suivies pour chaque projet individuel soumis. En d'autres termes, un jeu de documents distincts doit être remis pour chaque projet soumis.

L’envoi doit contenir les documents suivants :
1. La fiche projet dûment complétée
2. Les plans et sections (voir détails dans le règlement)
3. Les photos de la réalisation (voir détails dans le règlement)
4. Facultatif : des informations complémentaires (voir détails dans le règlement)

COVID-19
(Mise à jour du 18.05.2020)

En raison de la pandémie actuelle, plusieurs projets n’ont pu faire l’objet d’une réception provisoire. Les organisateurs des BTCA ont dès lors décidé de repousser la date de réception provisoire des pro-jets soumis de deux mois, au 31.07.2020. Le document de réception provisoire signé ainsi que d’éven-tuelles photos complémentaires devront impérativement être transmis pour finaliser la candidature.