Catégorie BâtimentRésidentiel

Lieu
Gentbrugge
Client
Particulier
Architecte
GAPFA Bureau d'architecture et d'urbanisme
Finition intérieure Maison Mortier
Bureau d’études en stabilité
De Roover projet structurel
Surface bâtie
80 m²
Surface habitable
160 m²
Date de réception
2016
Utilisation du bois
Structure: étage, toit, murs à ossature bois, menuiserie de façade
Documents
[PDF] 1_1Prix_UNIF12_Plans

G1203 reconversion d'une carrière Gentbrugge [1er prix]

Crédits photographiques : TVDV (1, 2, 4, 5, 6, 8), GAPFA Bureau d'architecture et d'urbanisme (3, 7, 9, 10)

Architecture et implantation

Par le porche d’une maison située le long de l’avenue Leo Tertz, à Gentbrugge, on accède à l’ancien atelier d’un tailleur de pierre. Le site sera réaménagé en une cour intérieure avec un ensemble de nouvelles entités résidentielles et de petits ateliers. Ce projet en fait partie. Le constructeur possède une partie du site où un auvent en béton est relié à un hangar plus élevé, construit en structure d'acier.

Le projet laisse ces structures intactes et ajoute une troisième structure légère en bois. Les dalles du toit et du sol sont découpées dans l'auvent en béton pour créer un jardin clos. La structure en béton existante est conservée dans le jardin et copiée dans la structure porteuse en bois de la maison, qui repose sur une dalle de fondation isolée au fond, polie en guise de finition. La surface en béton donne à la maison l'inertie thermique nécessaire. Les planchers de la mezzanine en bois sont constitués de 6 cm de panneaux de bois massif en guise de finition. Un volume d'habitation compact, mur à mur, sur 2 étages, glisse contre les murs latéraux sous le toit de la remise la plus élevée.

Dans la façade sud, les fenêtres en triple vitrage fixes alternent de façon rythmée avec des menuiseries qui s’ouvrent pour une intégration complète. En été, lorsque les fenêtres sont ouvertes, on obtient une transparence totale. Au rez-de-chaussée, cette façade revêt une relation intéressante avec la bande résiduelle couverte de 3 mètres de large qui se fond dans le jardin. À l'étage, on a une vue sur l'environnement urbain et la verrière fonctionne comme un parasol.

Valeur ajoutée du bâtiment pour l’environnement
Revalorisation du patrimoine industriel, intégration sans impact (lumières et vues) sur la zone intérieure densément bâtie.

Intégration et adéquation du bâtiment dans un contexte social, environnemental, paysager et économique
Intégration parfaite. Réalisation des structures existantes au moyen de techniques industrielles de construction en bois. Bâtiment économique. Une construction à ossature durable qui peut être remplie et terminée par le client qui est un menuisier-artiste.

Optimisation de la surface du bâtiment disponible conformément aux règles d’urbanisme
Le client est décidé à vivre de façon plus compacte dans un volume limité afin qu'un auvent subsiste et que les structures existantes conservent leur valeur. Pas d'impact sur l'urbanisme.

Détails techniques et utilisation du bois

Acoustique
En déconnectant et en créant une boîte à l'intérieur d'une boîte, les connexions et les détails de construction peuvent être réalisés selon les normes contemporaines, tant en termes d'isolation que d'acoustique.

Structure (utilisation optimale du matériau)
La conception de la structure est une référence à la structure existante en béton où les poutres n'adhèrent pas aux colonnes mais à 1/3 de la portée. Ce principe assure une optimisation des sections. Tout est constitué de poutres en duo. Les planchers sont faits d'un parquet collaborant (bandes de 60 cm de large et de 5 cm d'épaisseur qui s'emboîtent). Il a ainsi été possible de construire sans grue (réduction du CO2 sur le chantier).

Performance énergétique
Parfaitement étanche à l'air, construit avec une coque isolante continue. Bâtiment compact, un volume linéaire avec un côté fermé continu. L’auvent empêche la surchauffe en été. Isolation en fibre de bois (steicoflex).

Bioclimatisme

Nous voyons le bâtiment comme un exemple de construction circulaire dans laquelle l'ensemble du bâtiment peut être démonté ultérieurement. À l'intérieur, tous les murs ne sont pas porteurs, ce qui permet de les adapter facilement aux besoins des futurs résidents.

Tous les matériaux utilisés sont des dérivés du bois, à l'exception du plancher en béton qui offre une inertie thermique en combinaison avec un chauffage par le sol à faible consommation d'énergie.

Nous croyons fermement à la simplicité en tant que principe de conception où la paternité de l'architecte est limitée à la conception d'une structure primaire qui est à la fois une réponse architecturale au contexte ainsi qu'à la question énergétique et aux besoins futurs non encore connus.

Matériau et économie circulaire

Filière courte
La maison a été construite avec des entrepreneurs locaux et les choix des matériaux ont été faits en tenant compte de la chaîne courte.

Essences locales
Tout le bois utilisé est du bois de pin composite provenant des forêts locales.

Matériaux recyclables
Puisque l'ensemble du bâtiment est fait de dérivés du bois et est composé de manière à pouvoir être démonté, tout peut être recyclé.

Prise en compte de scénario de fin de vie des matériaux utilisés
En construisant sous un auvent séparé, la construction en bois aura une durée de vie beaucoup plus longue que dans des conditions normales.

Comment participer?

Pour le 31.05.2020 à 23h59 au plus tard, un dossier complet doit parvenir aux organisateurs sous forme d’un envoi par Wetransfer à l'adresse e-mail info@bois.be. Les documents nécessaires pour participer aux Belgian Timber Construction Awards 2020 sont :

Les étapes décrites ci-dessous doivent être suivies pour chaque projet individuel soumis. En d'autres termes, un jeu de documents distincts doit être remis pour chaque projet soumis.

L’envoi doit contenir les documents suivants :
1. La fiche projet dûment complétée
2. Les plans et sections (voir détails dans le règlement)
3. Les photos de la réalisation (voir détails dans le règlement)
4. Facultatif : des informations complémentaires (voir détails dans le règlement)

COVID-19
(Mise à jour du 18.05.2020)

En raison de la pandémie actuelle, plusieurs projets n’ont pu faire l’objet d’une réception provisoire. Les organisateurs des BTCA ont dès lors décidé de repousser la date de réception provisoire des pro-jets soumis de deux mois, au 31.07.2020. Le document de réception provisoire signé ainsi que d’éven-tuelles photos complémentaires devront impérativement être transmis pour finaliser la candidature.