Catégorie BâtimentMultiRésidentiel

Lieu
Namur
Client
Invest Immo Belgium sa
Architecte
SPECIMEN architects (Perrine ERNEST, Nicolas BOURGUIGNON, Sourya SUKHASEUM)
Bureau d’études en stabilité
NEY+partners/WOW
Entreprise générale
Lamcol sa
Surface bâtie
100 m²
Surface habitable
720 m²
Date de réception
16 mai 2018
Utilisation du bois
Structure générale en CLT
Volume de bois utilisé
190 m³
Documents
[PDF] 2_3Prix_HABGP5_Plans

Immeuble KIETUDE
[3e prix]

Crédits photographiques : Valentin Bianchi (1–4, 6–11), Pascal Themans (5, 6)

Architecture et implantation

Le projet est donc situé dans le centre historique de la ville belge de Namur. Dans une ruelle étroite juste à côté de la gare. Dans le quartier, nous pouvons trouver des maisons d'Art déco. L'un des défis était de proposer une architecture contemporaine qui s'intègre parfaitement à l'environnement art-déco du centre historique.

Le terrain est extrêmement petit, seulement nonante six mètres carrés, de plus, il est plus large que profond. Selon la réglementation en vigueur en matière d’urbanisme, le nouveau bâtiment ne pourrait pas dépasser dix-sept mètres de haut. Une autre caractéristique de la parcelle est qu’elle est principalement mono-orienté. La façade plus large orientée au sud pourrait être ouverte, mais pas les autres, car elles étaient adjacentes à d'autres propriétés. Seule une partie de la façade nord pouvait être ouverte car elle surplombait la propriété du même propriétaire. Le défi était d'implanter 10 appartements sur une petite parcelle. La construction CLT avait l'avantage de diminuer l’épaisseur du complexe de mur ce qui permettait d'agrandir la surface utile des appartements. La façade est pliée à chaque niveau comme un ruban, créant des espaces en surplomb dans la rue. En déplaçant la façade tous les deux étages en suivant une grille géométrique, des espaces supplémentaires sont créés. Dans ce cas, les terrasses sont exposées au sud.

Le fait que la façade soit pliée lui donne une épaisseur qui lui permet de se transformer en véritable espace de vie à l'intérieur comme à l'extérieur. L'objectif était de construire un bâtiment économe en énergie avec un impact réduit sur l’environnement. Le choix de la construction en bois a été en premier lieu lié aux exigences structurelles. Il divise par trois le poids de la structure. C'était important car les tests de sol avaient montré que la parcelle avait une faible capacité portante.

De plus, la conception particulière de la façade lui confère un très faible nombre de points de transfert de charge. Réduire le poids était donc crucial.

La deuxième raison qui a rendu le bois intéressant est la petite taille de la parcelle et la volonté d'optimiser la surface utilisable. La construction en bois au lieu de béton a permis de réduire l'épaisseur d'isolation requise. Chaque appartement gagne presque un mètre carré sur la composition du mur.

En outre, le travail avec les sols en CLT a résolu efficacement le problème des balcons en utilisant un seul élément de structure horizontale intérieur-extérieur.
Le bois convient particulièrement au jeu de pliage décalé que les architectes ont voulu mettre en place.

Enfin, le CLT offrait des avantages car il réduisait la période de construction.
C’était important car le projet se situait dans une voie du centre-ville où les installations du chantier de construction une partie importante du budget. Le bâtiment a été monté en 6 semaines à raison d'un étage par semaine. Le bâtiment était à sec très rapidement puisque toutes les fenêtres avaient été commandées avant le montage de la structure en CLT.

Le CLT pouvant rester apparent très facilement, on peut économiser toute une série de coût de parachèvement.

Le projet visait à créer des logements de petite taille avec une densité assez importante tout en préservant une certaine qualité de vie. La construction en bois a permis de parfaitement répondre au programme. La façade dessinée avec son jeu de redans et de débords trouve sa place dans le rythme architecturale de la ruelle marqué par des maisons art-déco et leurs bow-windows caractéristiques.

Détails techniques et utilisation du bois

Acoustique
L'isolation acoustique a été pensée verticalement. Chaque niveau accueillant deux appartements, le bâtiment est littéralement coupé en deux. Le mur mitoyen entre chaque appartement est doublé et le vide ainsi ménagé est rempli de laine de bois. Horizontalement, on a travaillé sur le principe du ressort masse en mettant en oeuvre des chapes flottantes en béton de 10 cm par dessus une isolation acoustique synthétique.

Sécurité incendie
Les panneaux ont été dimensionnés de manière à pouvoir garantir la stabilité au feu requise même à l'intérieur des gaines comme dans la gaine d'ascenseur.

Structure (utilisation optimale du matériau)
Le fait que le bâtiment soit relativement haut (6 niveaux) et peu profond ajouté au faible poids relatif du bois faisait que le principal soucis n'était pas la descente des charges mais bien la reprise des efforts latéraux (prise au vent). Les ingénieurs ont imaginé de décaisser certaines parties de plancher pour y placer des morceaux de CLT avec les plis à la verticale de manière à ce qu'ils puissent travailler en compression aux endroits qui allaient être le plus sollicités par les moments de forces.

Performance énergétique
La structure de bois a été isolée par l'extérieur et revêtue d'un crépi. L'enveloppe est particulièrement étanche à l'air et bien isolée.

Bioclimatisme

Aujourd'hui, en Belgique, la construction en bois ne représente que 10 % des constructions neuves et la plupart de ces bâtiments sont du type à ossature en bois. Le CLT ne représente que 7 % de ces 10 %. On peut donc dire que l’utilisation du CLT est très marginale à l’heure actuelle mais ça commence à changer. La construction en bois devrait jouer un rôle croissant dans le secteur de la construction. En présentant notre projet ki-etude construit à Namur, en Belgique, nous voulons démontrer que la construction en bois peut constituer une réponse efficace, économique et écologique pour le logement privé dans les centres urbains. Ce n’est pas évident, il y a beaucoup d’idées reçues, sur le coût notamment. Il faut savoir que c’est un promoteur immobilier qui finançait la construction et donc, son objectif était tout de même de dégager un profit de la construction et de la vente des appartements. Or le CLT est plus coûteux à l’achat que le béton et ça c’est un argument de taille pour un promoteur mais on va voir que la réponse apportée avec le CLT a été avantageuse pour tout le monde, y compris le promoteur.

Nous montrerons en quoi la construction en bois était pertinente pour traiter tous les aspects du projet, tant architecturaux que techniques.

La façade côté sud est largement vitrée de manière à favorise les apports passifs en hiver. En été, les débords de façade projettent une ombre portée sur les vitrages de l'étage inférieur, les protégeant de la surchauffe.

Le bâtiment est chauffé grâce à des pompes à chaleur.

Fonctions spatiales du bâtiment

La conception du bâtiment est donc le résultat strict de ces critères de base :

SPACE – améliorer la surface disponible en ajoutant un espace supplémentaire surplombant la rue.

LIGHT – ouvrir la façade sud en profitant des terrasses exposées au sud.

PRIVACY – changer la direction de la vue par l’oblique. Pour profiter de l’orientation sud, nous avons décidé d’ouvrir la façade avec de grandes fenêtres allant du sol au plafond afin de profiter de la chaleur du soleil pendant l’hiver et de laisser entrer la lumière dans les appartements.

D'autre part, la proximité de la façade de l'autre côté de la rue créait une forme de tension. Les bâtiments qui se font face ne sont séparés que de cinq mètres. Cette très forte confrontation a orienté la conception des espaces surplombant la rue avec des murs obliques de manière à dévier les vues vers l’axe de la rue plutôt que vers l’espace
de vie voisin de l’autre côté de la rue. Si on regarde la disposition de l'espace étage par étage. Nous avons une organisation rationnelle, deux appartements par étage à deux exceptions près, le rez-de-chaussée et le penthouse.

On a des studios de 35 m² à gauche et des appartements de 65 m² à droite. Chaque niveau est différent à cause de l’inflexion de la façade qui n’est pas dans la même direction mais les proportions sont conservées. Un penthouse occupe le dernier niveau avec une grande terrasse donnant sur Namur. À chaque appartement/chaque studio est relié à une terrasse orientée sud. Et la position des fenêtres et des ouvertures créent également des connexions entre les différents appartements. C'est quelque chose que nous trouvons intéressant, que les gens peuvent être connectés vivant dans le même logement.

Matériau et économie circulaire

Le CLT vient de chez KLH et a donc été produit en Autriche. Le gros oeuvre est donc produit à partir d'une source renouvelable à faible impact environnemental. Il est certifié PEFC. On a travaillé à limiter la quantité de matériaux en laissant la structure apparente au maximum. Les planchers sont en béton brut et les murs en CLT sont laissés apparents lorsque cela était possible.

Comment participer?

Pour le 31.05.2020 à 23h59 au plus tard, un dossier complet doit parvenir aux organisateurs sous forme d’un envoi par Wetransfer à l'adresse e-mail info@bois.be. Les documents nécessaires pour participer aux Belgian Timber Construction Awards 2020 sont :

Les étapes décrites ci-dessous doivent être suivies pour chaque projet individuel soumis. En d'autres termes, un jeu de documents distincts doit être remis pour chaque projet soumis.

L’envoi doit contenir les documents suivants :
1. La fiche projet dûment complétée
2. Les plans et sections (voir détails dans le règlement)
3. Les photos de la réalisation (voir détails dans le règlement)
4. Facultatif : des informations complémentaires (voir détails dans le règlement)

COVID-19
(Mise à jour du 18.05.2020)

En raison de la pandémie actuelle, plusieurs projets n’ont pu faire l’objet d’une réception provisoire. Les organisateurs des BTCA ont dès lors décidé de repousser la date de réception provisoire des pro-jets soumis de deux mois, au 31.07.2020. Le document de réception provisoire signé ainsi que d’éven-tuelles photos complémentaires devront impérativement être transmis pour finaliser la candidature.