Catégorie BâtimentMultiRésidentiel

Lieu
Molenbeek-Saint-Jean
Client
Habitat & Humanisme
Architecte
DXA.ARCHI
Bureau d’études en stabilité
Ney & Partners WOW
Bureau d’études en énergie
Stir
Entreprise générale
Amart
Surface bâtie
1907 m²
Surface habitable
1819 m²
Date de réception
18/06/2018
Utilisation du bois
Le gros oeuvre complet est réalisé en CLT (sols, murs mitoyens, façades et toiture.
Volume de bois utilisé
6000 m³
Documents
[PDF] 2_2Prix_HABGP3_Plans

Projet Perle
[2e prix]

Crédits photographiques : DXA.ARCHI

Architecture et implantation

Valeur ajoutée du bâtiment pour l’environnement
Le développement du projet se situe dans le cadre du contrat de quartier “Cinéma - Belle Vue”, volet 2 situé sur la commune de Molenbeek. Le projet concerne la construction d’un immeuble à appartements composé de 17 logements passifs destinés à être loués à des familles à revenus modestes via une agence immobilière sociale et un local commun. La parcelle est située à l’angle formé par la rue de la Perle et la rue du Cinéma à 1080 Molenbeek-Saint-Jean. Le programme est principalement orienté par la demande croissante de grands logements à vocation sociale dans la Région Bruxelles Capitale.

Intégration et adéquation du bâtiment dans un contexte social, environnemental, paysager et économique
L’entrée de l’immeuble se fait du côté de la rue de la Perle, et profite du dégagement de la rue du Niveau pour améliorer sa lisibilité. Elle est entièrement ouverte sur l’extérieur et protégée du vent, éclairée naturellement et donne une vue plongeante sur le jardin commun. L’espace publique semble se prolonger dans l’espace semi privé du projet. L’entrée des logements du rez-de-chaussée est développée du côté du jardin. Cet espace est équipé de bancs, de plantations basses placées devant la façade arrière, d’arbustes et un parking à vélo couvert et sécurisé. L’espace commun du rez-de-chaussée, dispose d’un rangement pour poussettes et vélos, directement accessible de l’entrée. Les espaces de circulation et les accès aux appartements sont dimensionnés pour créer des lieux de convivialité.

Optimisation de la surface du bâtiment disponible conformément aux règles d’urbanisme
Les surfaces nettes habitables des séjours, salle à manger et cuisines sont augmentées par rapport aux exigences minimum nécessaires en fonction du nombre de chambre. Les circulations des logements sont optimisées afin de dédier plus d’espace aux pièces de vie et principalement au séjour qui reçoit l’ensemble de la famille. (voir plan d'aménagement)

Détails techniques et utilisation du bois

Acoustique
Le bâtiment répond pleinement aux normes acoustiques en vigueur.

Les murs mitoyens sont dédoublés 2x12,5 cm CLT avec intégration d'un isolant de 6 cm en laine minérale et finition par une feuille de plâtre 12.5 mm de chaque côté.

Les planchers sont isolés par des panneaux de 6cm de laine minérale HD qui reçoivent une chape flottante légère. Les gaines techniques sont dédoublées de cloisons isolantes.
La désolidarisation des éléments de la construction est indispensable (aucune plinthe ne peut toucher la finition de sol...).

Le projet à passé des tests acoustiques in situ réalisés en fin de chantier et montre que le matériaux n'est pas un point faible au niveau de l'acoustique du bâtiment. Les résultats de ces test sont liés à la conception des détails et principalement à la qualité de la mise en oeuvre.

Sécurité incendie
Le panneau de CLT possède une excellente résistance “stabilité” au feu (Le panneau de 12.5 cm de CLT est REI 60). Le rapport des pompiers est très clair sur l'utilisation du CLT dans la construction. La déformation du matériaux n'est pas soudaine comme pour l'acier, faible transmission de la chaleur et dégagement de fumées non toxiques.

Structure (utilisation optimale du matériau)
Le gros œuvre est réalisé en CLT (Cross Laminated Timber), ce qui a permis de monter l’enveloppe complète en huit semaines. Le temps des études préliminaires se voit augmenté par rapport à une construction traditionnelle. Chaque élément étant préfabriqué, doit être dessiné tel qu’il sera réalisé. Nous construisons chaque détail du bâtiment dans les bureaux d’études avant sa réalisation, ce qui supprime quasiment tout imprévu du chantier. Cette technique offre un grand nombre d’avantages, outre l’usage d’un matériau qui ne libère pas de CO2 pour sa production mais qui a emmagasiné durant toute sa vie. Le CLT supprime les ponts thermiques de la construction, il est autoportant sur de grandes portées et permet à l’architecture de s’exprimer fortement. Ce matériau peut être une source d’économie pour le maître de l’ouvrage à partir du moment ou l’on considère qu’il peut faire office de finition intérieure pour les murs et les plafonds.
Grâce à la dimension des panneaux de CLT, le nombre de joints est diminué et l’étanchéité à l’air est améliorée. La construction en CLT permet également de garder un chantier sec dont le gros œuvre est rapidement fermé.

Performance énergétique
Le bâtiment répond aux normes des constructions passives 2015.
Les menuiseries extérieures sont équipées de triple vitrage dans un châssis mixte composé de bois d’eucalyptus et d’aluminium. Uw global = 0.88W/m2k.
L’isolation principale de l’enveloppe (façade et toiture) est réalisée par de la laine minérale de haute densité 45kg/m3 sur une épaisseur de 22 cm. lambda= 0.035W/m2k.
Les murs mitoyens sont isolés par un vide de 2 cm et 6 cm de laine minérale HD. Les dalles de sol entre les logements sont isolées par 6 cm de laine minérale HD.

Bioclimatisme

L'utilisation du bois pour la réalisation complète du gros oeuvre permet d'économiser d'une part, les énergies nécessaires à la production de nouveaux matériaux et la production de CO2 qui l'accompagne, d'autre part réduit le dégagement de CO2 en le conservant dans la construction sans sa combustion.

La dimension des panneaux permet une mise en oeuvre rapide, ce gain de temps sur chantier peut se traduire en économie financière pour le maître de l'ouvrage et la rapidité du chantier peut également être traduite par une économie d'énergie.

Cette technique de construction demande un niveau des études préalables élevé et donc un temps supplémentaire consacré aux études durant lesquelles le bâtiment est modélisé en BIM. Ce qui à pour effet la connaissance parfaite de l'ouvrage dans ses moindres détails, de la par de l'ensemble des bureaux d'études mais également du côté de la construction.

Le chantier se passe sans surprise et fini en se souhaitant de travailler à nouveau avec la même équipe.

Les panneaux de CLT permette une grande expression architecturale grâce à leur portée. Dans le projet Perle nous n'avons utilisé aucune colonne et cloison de reprise, la dimension des panneaux et leur poids en sont les raisons.

La création des coursives en façade arrière évite la surchauffe des logements en fin de journée.

Fonctions spatiales du bâtiment

Les locaux communs sont tous situés au rez-de-chaussée de la construction. Le programme est composé de 4 studios, dont 1 adapté aux personnes à mobilité réduite, 3 appartements 1 chambre et 10 duplex de 4 chambres et un local commun. Les appartements possèdent un espace extérieur de terrasse. Tous les logements sont traversants. Les terrasses sont développées du côté sud/est du projet. Chaque logement dispose d’un espace de rangement et un local technique. Les duplex profitent également d’un autre espace de rangement agencé le long du hall de nuit. (voir plans)

Matériau et économie circulaire

Filière courte
Nos cahiers des charges imposent à l'entreprise l'utilisation de matériaux européens, produits en Europe.

Les sous-traitants ont tous été choisis en Belgique.

Essences locales
Les panneaux de CLT sont principalement réalisés en bois de bouleau et hêtre issus de nos forêts européennes.

Matériaux recyclables/Prise en compte de scénario de fin de vie des matériaux utilisés
Le bâtiment est entièrement construit par assemblage mécanique, il pourra être démonté sans démolition à plus de 90 % de son volume. Sa réutilisation est d'autant plus facile si on conserve la grande dimension des panneaux. Ils pourront être découpés et s'ajuster à une nouvelle utilisation dans une construction ultérieure.

Les modifications sont également facilitées par ce matériaux, une fenêtre peut être agrandie ou créée par une simple découpe ou refermée par un autre panneau.

Comment participer?

Pour le 31.05.2020 à 23h59 au plus tard, un dossier complet doit parvenir aux organisateurs sous forme d’un envoi par Wetransfer à l'adresse e-mail info@bois.be. Les documents nécessaires pour participer aux Belgian Timber Construction Awards 2020 sont :

Les étapes décrites ci-dessous doivent être suivies pour chaque projet individuel soumis. En d'autres termes, un jeu de documents distincts doit être remis pour chaque projet soumis.

L’envoi doit contenir les documents suivants :
1. La fiche projet dûment complétée
2. Les plans et sections (voir détails dans le règlement)
3. Les photos de la réalisation (voir détails dans le règlement)
4. Facultatif : des informations complémentaires (voir détails dans le règlement)

COVID-19
(Mise à jour du 18.05.2020)

En raison de la pandémie actuelle, plusieurs projets n’ont pu faire l’objet d’une réception provisoire. Les organisateurs des BTCA ont dès lors décidé de repousser la date de réception provisoire des pro-jets soumis de deux mois, au 31.07.2020. Le document de réception provisoire signé ainsi que d’éven-tuelles photos complémentaires devront impérativement être transmis pour finaliser la candidature.